Mise en œuvre de vernis d’accrochage en cours : deuxième étape pour la mise en œuvre des enrobés sur les tabliers

Mise en œuvre de vernis d’accrochage en cours : deuxième étape pour la mise en œuvre des enrobés sur les tabliers

La première étape pour la mise en œuvre des enrobés sur le tablier amont s’est achevée le 16/10/20 (pour rappel : phase de grenaillage).

La seconde étape est la mise en œuvre d’un vernis d’accrochage (cf, photo). Le vernis est propulsé par une machine par bande du fait de la largeur de cette dernière. Les bandes se chevaucheront entre elles pour être sûr que la totalité de la zone soit traitée.

A la fin de l’application du vernis, un temps de séchage est nécessaire avant la mise en œuvre de la première couche d’enrobé. Ceci est la troisième étape.

Pose des corniches caniveaux en cours de réalisation S.42

Pose des corniches caniveaux en cours de réalisation S.42

De part et d’autre des deux tabliers, des corniches caniveaux sont en train d’être posées afin de récupérer les eaux pluviales et les éléments présents éventuellement sur la chaussée (poussières, liquides divers, déchets…).

Ces eaux vont ruisseler par les avaloirs puis dans les caniveaux pour être acheminés vers les réseaux d’assainissement dédiés en direction les bassins de décantation et de filtration de part et d’autre du pont.

En cas de déversement accidentel, les liquides qui se répandraient sur la chaussée arriveraient dans ce bassin et seraient piégés pour éviter toute pollution. Ils seraient ensuite évacués par pompage ou par récupération du sable présent au fond des bassins.

Préparation du support en cours de réalisation S.42 : Première étape pour la mise en œuvre des enrobés sur les tabliers

Préparation du support en cours de réalisation S.42 : Première étape pour la mise en œuvre des enrobés sur les tabliers

La préparation du support – également nommée « Grenaillage » – consiste à projeter sur le béton des microbilles afin de rendre plus rugueux le support béton pour permettre une meilleure accroche de l’étanchéité.

L’intervention de grenaillage s’effectuera par bande du fait de la largeur des machines. Les bandes se chevaucheront entre elles pour être sûr de grenailler la totalité de la zone. Ces interventions se feront sur plusieurs jours. Environ 4 jours par tablier.

À la fin du grenaillage, une balayeuse aspiratrice nettoiera l’ensemble de la zone de travail pour enlever les dernières poussières de béton si nécessaire. Après séchage du support grenaillé et nettoyé, des essais/tests seront effectués pour réceptionner le support avant l’application du vernis.

L’application du vernis fait partie de la deuxième étape. Cette étape sera expliquée dans les prochains jours.

Nouveau point sur le chantier

Nouveau point sur le chantier

Depuis la fin du confinement, les travaux ont repris activement. Mais quels sont les travaux qui ont été effectués et surtout que se passe-t-il actuellement sur le chantier ?

1/ Côté C5 (Saint Denis) => les enrobés ont été mis en œuvre

2/ Côté C0 (Saint Paul) => le bassin d’assainissement est fini. Le remblaiement est en cours.

3/ Tablier Amont (sens St Paul => St Denis) : La préparation du support avant étanchéité va commencer dans quelques jours.

4/ Tablier Aval (sens St Denis => St Paul) : Les longrines qui vont supporter les futures barrières de sécurité routières sont en cours de réalisation tout comme les murets BN1 qui protègeront la voie mode doux. Ces travaux vont durer jusqu’à mi-octobre.

5/ Réseaux d’assainissement : En cours de finition

6/ Bretelle Jumbo : Aménagement de la nouvelle bretelle de sortie

7/ Bretelle vers le quartier de la Rivière des Galets : Mise en œuvre des différentes couches de remblai et structure de chaussée pour la création de la nouvelle voirie allant vers la Rivière des Galets

ATTENTION : Durant les trois prochaines semaines, la RN1 sens St Denis vers St Paul sera fermée de 20H à 5H afin de réaliser des travaux permettant la pose des réseaux de télécommunication sous la BAU de la RN1.

 

 

Bétonnage du hourdi

Bétonnage du hourdi

Le tablier de l’ouvrage est composé de pré-dalles en partie inférieure, fabriquées sur chantier, et d’une dalle de compression coulée en place en partie supérieure.

(Voir Article sur pose des pré-dalles – Lien)

Une fois l’ensemble des prédalles posées et calées dans leur position définitive, la pose des armatures peut démarrer.

Une fois les armatures et les coffrages de rives mis en place, le tablier est bétonné par plots de 30m.

Pour acheminer le béton à hauteur du futur pont, des pompes à béton sont utilisées depuis le bas de la rivière.

Une attention particulière est apportée à la protection du site :

Un suivi en rivière est réalisé lors du bétonnage à l’aplomb de celle-ci pour s’assurer qu’aucune perturbation du Ph et de la turbidité de l’eau n’est constatée sur les portions impactant directement la rivière des galets. De plus un système de récupération des eaux utilisées lors du bétonnage est mis en place, permettant leur filtration des eaux faiblement chargées puis le renvoi de celle-ci dans des fosses dédiées.

Bétonnage du hourdis AMONT
Vue d’ensemble du tablier bétonné