UN CHENAL POUR PROTEGER LES HOMMES

UN CHENAL POUR PROTEGER LES HOMMES

Afin de sécuriser le chantier face au risque de crue, un chenal vient d’être terrassé.

Cette canalisation du bras vif de la Rivière des Galets permettra de sécuriser les pistes et les zones de travaux dans le lit du cours d’eau. Ce chenal est réalisé pour encaisser une crue biennale de 200m3/s, c’est-à-dire une crue qui arrive tous les 2 ans.

Tout d’abord il a fallu le dimensionner en fonction des différents débits, c’est la société HYDRETUDE qui s’en est chargée, en se basant sur les données cartographiques, topographiques et les modélisations hydrauliques de la Rivière des Galets.


En se basant sur les études des hydrologues et les plans d’exécution, il aura fallu au chantier plusieurs semaines pour à réaliser le chenal.

Les dimensions de ce dernier sont assez impressionnantes : 30 mètres de largeur et environ 500 mètre de long. Il se prolonge sur 100 mètres en aval de la zone pour permettre de rétablir le fil d’eau dans sa configuration naturelle.

En plus de ses linéaires importants les bordures du chenal sont protégées par des gabions (casiers constitués de fils de fer remplis de pierres) et des enrochements pour éviter une érosion lors des événements pluvieux / crues.

La traversée du chenal s’effectue via  un pont métallique spécialement conçu pour les travaux, pouvant supporter le poids d’engins d’exceptions. Par exemple l’Hydrofraise qui est une machine de forage pour les fondations profondes pèse presque 110 tonnes !

Grâce à la réalisation de ce chenal et hors période cyclonique (période durant laquelle tout type de travaux en rivière est interdit) les machines, les travaux et surtout les Hommes sont à l’abri des crues de la Rivière des Galets.

 

ATTENTION LA RIVIERE DES GALETS EST UNE RIVIERE CAPRICIEUSE, S’APPROCHER DU COURS D’EAU C’EST SE METTRE EN DANGER.

Première Visite de la Région

Première Visite de la Région

Le Président de la Région, Didier Robert, est venu le Mercredi 14 Juin 2017 rendre visite aux hommes travaillant pour le Nouveau Franchissement de la Rivière des Galets. C’est avec un immense honneur que le Chantier a reçu différents élus et journalistes sur ses ateliers et les différentes zones travaux, pour expliquer les aspects techniques du projet.

Historique du Pont Métallique

Historique du Pont Métallique

Contrairement à la pensée commune le Pont métallique actuel de la Rivière des Galets n’a rien à voir avec le passage d’un chemin de fer. Le Pont métallique a été réalisé fin des années 1930 et a toujours eu une vocation routière.

Si nous revenons en arrière c’est en 1882 que le pont CFR est réalisé pour le franchissement de la Rivière de l’ancien train de l’île de la Réunion. Cet ancien franchissement traversait la rivière bien plus en Aval, à peu près au même niveau que le Pont de l’Axe Mixte.

C’est de 1936 à 1938 qu’a été réalisé le pont métallique de la RN1

Accès aux terre-pleins centraux

Accès aux terre-pleins centraux

Mis en place pendant les travaux de nuit, un accès au chantier du Nouveau Pont de la Rivière des Galets a été créé en rive droite.

Dans un premier temps cet accès va permettre aux différents camions d’acheminer le matériel nécessaire à la réalisation des fondations mais aussi d’évacuer les différents matériaux et déblais issus de cette phase du chantier.

Par la suite cette zone, va être utilisée pour le lançage de la charpente métallique. Les accès serviront à l’acheminement de la structure métallique, qui arrivera en kits assemblés sur site. Sur l’autre Rive, côté Saint-Paul, un accès équivalent va être utilisé pendant la première année des travaux.

Afin de permettre aux engins de pénétrer et de sortir du chantier en toute sécurité la vitesse a été réduite à 70km/h et une signalisation provisoire a été installée pour renforcer la vigilance des usagers de la RN1.

Création de l’accès côté Saint-Paul

Installation de la Base Vie

Installation de la Base Vie

Situées derrière CYCLEA et TERALTA dans la ZAC des Mascareignes en bordure de la Ville du Port, la base vie et les installations du Projet du Nouveau Pont de la Rivière des Galets vont s’installer à 1 km en aval de la zone des travaux.

Sur cette base vie, vestiaires, réfectoires et bureaux seront présents, ainsi qu’une zone de préfabrication pour les cages d’armature des barrettes de fondation et les différentes parties de l’ouvrage en béton armé (piles, chevêtre). Cette zone sera utilisée ultérieurement pour réaliser le hourdis du tablier.

Ancien terrain vague, la base vie sera reliée au chantier par des pistes d’accès. Elles permettront d’empêcher un trafic de camions supplémentaires pour la Ville du Port et ainsi d’éviter les nuisances pour les riverains et les usagers de la route.